Cérémonie de remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2017

Cérémonie de remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2017

Au premier plan, Mme Yvette Tommasini, IA-IPR Histoire-Géographie au Vice-rectorat de la Polynésie française

Le lundi 26 juin 2017 a eu lieu une cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours national de la résistance et de la déportation. Cette cérémonie organisée au haut commissariat de Paeete, a permis à M. René BIDAL, Haut Commissaire de la République et à M. Philippe COUTURAUD, Vice Recteur de la Polynésie de féliciter et de récompenser les élèves lauréats de ce concours pour leur engagement dans ce travail mémoriel.

Initialement, ce concours scolaire se dénommait Concours National de la Résistance. Il était dédié à la Résistance intérieure et à la déportation des résistants. Il n’a cessé d’étendre, dans le temps et l’espace, le champ de ses thématiques tout au long de ses 56 années d’existence pour aborder toutes les dimensions de la Déportation (avec la Shoah depuis les années 80), en passant notamment par l’incorporation de la France Libre (dans les années 70) suivant ainsi l’évolution de l’historiographie de la mémoire de la Résistance et de la Déportation depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.

Pour l’année scolaire 2016-2017, la thématique de travail proposée aux élèves était : « La négation de l’Homme dans l’Univers concentrationnaire nazi ».

Cette année, ce sont des élèves de plusieurs classes de troisième de Polynésie française, du public et du privé, de Tahiti, des Iles-sous-le-vent et des Tuamotu qui ont participé dans deux catégories. Celle qui consiste à la rédaction d’un devoir individuel en classe sur un sujet défini au niveau de l’académie et celle qui prévoit la réalisation d’un travail collectif conduit par les élèves en classe accompagnés des équipes éducatives et pouvant prendre différentes formes, incluant le numérique et l’audiovisuel.

En travaillant sur la négation d’autrui en tant qu’individu dans le cadre de l’idéologie nazie, en découvrant comment l’humanité était niée dans les camps et en comprenant comment après la guerre, il était fondamental de juger et de penser cette négation de l’homme pour lui rendre cette humanité perdue. Les élèves ont ainsi, par ce travail, perpétués la mémoire et l’histoire de la Résistance et de la Déportation.

Les prix ont été attribués à :

Catégorie : Devoir individuel

  • Hinarava LABADIE, Collège de Taaone
  • Tevariga THOMAS, Collège de Hao

Catégorie : Travail collectif

  • Léa HEIN, Collège d’Anne-Marie Javouhey d’Uturoa
  • Tipanie MOU FAT, Collège d’Anne-Marie Javouhey d’Uturoa
  • Mahanatea TEIHOTU, Collège d’Anne-Marie Javouhey d’Uturoa
  • Welma HAOATAI, Collège d’Anne-Marie Javouhey d’Uturoa
  • Mahealani TERITAOHIA, Collège d’Anne-Marie Javouhey d’Uturoa
  • Miriana TUPAIA, Collège d’Anne-Marie Javouhey d’Uturoa

Des remerciements ont été formulés par les représentants de l’autorité aux personnels des établissements scolaires, personnels de direction, enseignants, pour leur engagement aux cotés des élèves dans ce travail individuel ou collectif qui répond aux attentes institutionnelles dans ce travail de mémoire contribuant à l’éducation à la citoyenneté des élèves.

Il est à souligner l’aide financière apportée aux élèves par les services de la DGEE pour financer leur déplacement en avion à Papeete permettant ainsi aux élèves des archipels d’être présents à cette cérémonie.

La cérémonie a été ponctuée par une remise de cadeaux aux élèves et une collation permettant un moment de convivialité et d’échanges entre les personnalités présentes, les élèves lauréats, leurs parents et les équipes éducatives des établissements représentées par des enseignants et des personnels de direction.

Pascal HERVE
IA – IPR EVS
Vice-rectorat