Étiquette : inspection

Mot de l’inspection 2022

L’équipe de l’inspection pédagogique en histoire-géographie s’est quelque peu renouvelée cette année. À côté de madame Tevaite Gutierrez-Guillen et de monsieur Yves-Mary Verhoeve, nous accueillons parmi nous et avec beaucoup de plaisir madame Hinaiti Layrle du collège de Punaauia. Madame Élodie Dervaux chargée de mission d’inspection l’an dernier et enseignante à l’INSPE de Polynésie française a été brillamment reçue au concours de recrutement des inspecteurs d’académie-inspecteur pédagogique régionaux en histoire-géographie. Elle vient de rejoindre son académie d’affectation en métropole, celle de Caen, où nous n’en doutons pas, elle va commencer une brillante carrière en tant qu’inspectrice. Avec le départ de monsieur Olivier Apollon, dont nous saluons le travail remarquable pour la voie professionnelle en général et pour les lettres-histoire en particulier, l’histoire géographie en voie professionnelle, revient en extension de compétences à l’IPR d’histoire géographie. Madame Averii Piritua poursuit à nos côtés son rôle de chargée de mission d’inspection pour les lettres histoire-géographie. Avec elle, nous nous inscrirons dans les pas de ce qui a été accompli ces quatre dernières années pour la discipline en voie professionnelle.

Guide de l’évaluation des apprentissages et des acquis des élèves

Ce guide de l’évaluation au service des apprentissages des lycéens s’adresse en premier lieu aux professeurs et aux cadres de l’éducation nationale, inspecteurs et personnels de direction, mais aussi aux familles et aux élèves.

Mot de l’inspection 2021

Chères et chers collègues,
L’équipe de l’inspection pédagogique en histoire-géographie espère que vous avez pu prendre, toutes et tous, des vacances reposantes et ressourçantes. C’est avec plaisir que Tevaite GUTIERREZ-GUILLEN, Yves-Mary VERHOEVE et Elodie DERVAUX, chargés de mission d’inspection se joignent à moi pour commencer cette nouvelle année scolaire à vos côtés. Tout d’abord, nous vous remercions sincèrement pour le travail réalisé en 2020-2021 qui, pour la deuxième année consécutive, s’est déroulée dans un contexte particulier de crise sanitaire.