La mise en œuvre de la prospective à travers l’étude du lagon de Teahupo’o et de son rahui en classe de Seconde

La mise en œuvre de la prospective à travers l’étude du lagon de Teahupo’o et de son rahui en classe de Seconde

Diagnostic de terrain, portrait de territoire et élaboration de scénarios sur les futurs possibles sont les trois étapes principales de cette nouvelle démarche de la géographie scolaire mise en œuvre à partir du rahui de Teahupo’o dans le cadre du thème 1 du programme de géographie de seconde : « sociétés et environnements : des équilibres fragiles ».

Le rahui est une pratique polynésienne ancestrale. Dans l’archipel des îles de la Société, le rahui désigne une prohibition, une restriction temporaire. Autrefois, il régulait l’usage de la mer et de la terre, laissant le temps aux ressources d’abonder avant d’être exploitées par les hommes, n’en retirant que le nécessaire.
Le rahui du lagon de Teahupo’o permet d’impliquer les élèves dans une réflexion autour d’une des notions clés du programme : les relations homme/milieu entre protection et valorisation.

La démarche : docxpdf

Les annexes : annexe 1annexe 2annexe 3annexe 4annexe 5annexe 6annexe 7annexe 8